Restaurant gastronomique étoilé
dans le Morbihan

Esprit familial et étoile au Michelin à Guer

“Une cuisine locale par la jeune génération en terre de Brocéliande” : voilà en quelques mots ce qui pourrait résumer la ligne culinaire de la Maison Tiegezh. Ce restaurant, c’est l’histoire de talents conjugués : celui de Baptiste Denieul, plus jeune chef étoilé au Guide Michelin, c’était en 2017, et de Marion, son épouse, élue par le guide Michelin "meilleur accueil et service en salle 2021" qui signe la nouvelle identité du lieu, où règne rondeur et douceur. Fruit, aussi, d’une famille de passionnés, évoluant depuis plusieurs générations dans les métiers de bouche. Prendre place à la table de ce restaurant gastronomique, c’est la promesse d’un moment mémorable : celle d’être surpris par la cuisine d’équilibriste de Baptiste, fermement épris de sa Bretagne natale. Une cuisine qui réjouit autant l’oeil que les papilles, qui a le goût des produits et tourner vers la nature.

Itinéraire d’un jeune chef prodige 

Tombé dans la marmite dès son jeune âge, le chef Baptiste Denieul s’inscrit dans une lignée de passionnés. Grands-parents fondateurs de la première fabrique de galettes fraîches de Bretagne, mère à la tête de la crêperie “L’Art et la Manière” refondue depuis en bistrot : le savoir-faire et l’expérience culinaires sont ancrés dans ses racines depuis 1972. 

Très vite, il se destine, lui aussi, à la gastronomie. A la fois curieux et exigeant, il part faire ses classes auprès des plus grands : au Youpala Bistrot, à Saint-Brieuc, aux côtés du chef étoilé au Michelin Jean-Marie Baudic, puis dans l’une des enseignes de la Maison Ducasse, au Lassère, également étoilé et alors sous la houlette de Christophe Moret. Là-bas, il apprend à travailler avec précision les produits d’exception et les légumes. Déjà, il a en tête de reprendre l’établissement familial mais avant cela, il achève son initiation au triplement auréolé restaurant du Bristol, auprès d’un illustre Meilleur Ouvrier de France : Eric Fréchon. 

Retour au pays et inauguration de son “grand restaurant” à Guer en 2013. La reconnaissance du milieu ne se fait pas attendre. Sacré jeune talent Bretagne par le Gault & Millau en 2015, Baptiste Denieul ne s’arrête pas en si bon chemin : élu “meilleur jeune chef de France” par le Guide Champérard en 2016, il décroche une étoile Guide Michelin en 2017, élu Grand de Demain au Gault et Millau en 2019 et décroche une étoile verte au Guide Michelin en 2021.

Une cuisine librement inspirée du terroir local 

Membre des Tables et Saveurs de Bretagne, Baptiste Denieul a coeur de valoriser les produits et le patrimoine culinaire régionaux. Entre tradition et innovation, sa cuisine bretonne et personnelle, varie au fil des saisons et met à l’honneur des produits de fournisseurs triés sur le volet et sélectionnés dans une démarche locavore. Huîtres, volaille, pêche du jour proviennent, pour l’essentiel, de productions installées dans un périmètre de 15 km. Toujours dans cette philosophie, le restaurant s’est également doté de son propre potager. Oscillant entre terre et mer, les mets sont subtilement rehaussés par de savants mélanges d’aromates et d’épices, sans jamais travestir les saveurs. Quant à l’esthétique du plat, du propre aveu du chef, elle lui est dictée par la nature. 

Un décor à l’élégance délicate 

Si Baptiste, “à l’aise dans sa cuisine”, révèle tout son potentiel derrière le piano de cuisson, Marion pose sa signature en salle. Ainsi, à ces assiettes composées par Baptiste et dessinées par la nature, Marion offre un écrin délicat. Le décor joue la carte du raffinement et de l’épure contemporaine : tables rondes nappées de blanc, assises sombres aux lignes précises, vaisselle immaculée et tons poudrés se côtoient et confèrent à la salle une atmosphère élégante et féminine, travaillée avec subtilité. Des fleurs démesurées s’affichent sur les pans de mur et apportent la touche de poésie qui va bien. Le tout est porté par un service attentif, dans cette équipe à taille humaine qui compte 4 personnes. Mu par le sens du partage, le chef a souhaité offrir aux convives (jusqu’à 4 personnes) la possibilité de s’attabler en coulisses, dans un espace conçu pour s’immerger dans les cuisines de la Maison Tiegezh par le biais d’une large baie vitrée : soyez les premiers au spectacle !

Tout est fait maison et certifié par le Collège Culinaire de France et les Maîtres Restaurateurs.

Informations pratiques

 

  • Déjeuner : du jeudi au lundi de 12h15 à 13h30.
  • Dîner : du jeudi au lundi de 19h15 à 21h00. Fermé le dimanche soir.

 

 

 

  • Menus renouvelés régulièrement
  • Possibilité de menu sur-mesure pour les repas d’affaires, séminaires et banquets familiaux. Contacter la Maison Tiegezh à l'adresse  contact@maisontiegezh.com pour plus de renseignements 

Découvrez nos menus...

Producteurs locaux, partenaires de la Maison Tiegezh

Carlos de « Equacacao » pour le chocolat Responsable (Mayenne) 130km

jean Briac et Elena de « leman vanille » pour la vanille (Madagascar) 100km

famille Bouzat de «sdpf » pour les huiles, vinaigre, miel, truffe, Épices, fruit sec... (Île et Villaine) 50km

Jean pierre cloteau du « moulin jean pierre cloteau » pour la farine de blé, le sarrasin et les huiles (île et Villaine) 30km

Vincent de « Michard restauration » pour l’hygiène et autre besoin (Morbihan) 80km

Christophe de « moulin trequepatre » pour les marron, céréales et farine (Morbihan) 15km

Nicolat de « nicolat Supiot » pour les huiles et céréales (île et Villaine) 10km

Claire et Adrien de « l’amante verte » pour les herbes sèches et infusions (Morbihan) 30km

Arnaud de « la ferme de la Noé camillon » pour les volailles et les Oeuf (Morbihan) 5km

Fabrice de « Fabrice Le Meur » pour les pigeons, cailles et lapin (Morbihan) 70km

Sebastien de « gaec phsian » pour le bœuf (île et vilaine) 20km

Chistophe de « la ferme du luguen » pour le foie gras et canard (île et vilaine) 15km

Laurence de « capg » pour le porc bio (Morbihan) 10km

Aulne de « ferme pradenn » pour le porc bio (île et Villaine) 60km

Lise-Chloé de « la ferme de la rabine » pour l’agneau (Morbihan) 10km

Sabine et Frederic de « maison masse » pour les abats (Loire Atlantique) 90km

Celine et Dominique de « le ferme de gourhert » pour les Veaux (Morbihan) 30km

Charle de « les escargots de Broceliande » pour les escargots (île et Villaine) 10km

Marie de « marie Luxe » pour les poissons et crustacés (ille et vilaine) 50km

Maxence de « Petrossian » pour les œufs de poissons (Maine et Loire) 170km

Sylvain de « France Haliotis » pour les ormeaux (Finistère) 180km

Samuel de « philostrea » pour les huîtres et coquillages (Morbihan) 80km

Jean marie de « les algues du croisic » pour les algues et herbes marine (Loire Atlantique) 110km

Lionnel de « maison Charteaux » pour le sel (Loire Atlantique) 100km

Émile des « légumes de pesnel » pour les légumes et fruits rouges (Morbihan) 40km

Celine et Dominique de « le ferme de gourhert » pour les Légumes et fruits (Morbihan) 30km

Anne de « Agari breizh » pour les champignons (Morbihan) 70km

Aude de « potager de trelo » pour les légumes et fruits (Morbihan) 10km

Marie de « les ferments de la terre » pour les fruits et légumes fermenté (ile et Villaine) 10km

Hélène et Daniel de « des heures dehors » pour les herbes et fleurs (Morbihan) 30km il s’occupe aussi du potager du restaurant

Christian de « christian lembert » pour les vins, jus de fruits et spiritueux (Morbihan) 80km

Aulne de « ferme pradenn » pour les jus de pommes et cidre (île et Villaine) 60km

famille Barre de « Atlantique boisson »pour les autre boissons (ille et Villaine) 40km

Albane de « ioz » pour l’eau (Morbihan) 70km 

Samuel de « Nespresso équitable » pour le café (île et Villaine) 50km

Benoit et maxime de « la ferme des Ecotonnes » pour le beurre, le lait, la crème,... (Morbihan) 5km

Emmanuel de « fromagerie Kerrouzine » pour les fromages breton (Morbihan) 70km

Laiterie Le Gall en grossiste laitiers (Finistère) 170km